Qu’est-ce qu’une échographie de datation ?

Qu’est-ce qu’une échographie de datation ?

L’aménorrhée est le tout premier symptôme qui signale à la majorité des femmes qu’elles pourraient porter une grossesse. Dans de telles circonstances, la plupart se réfèrent aux hôpitaux pour être sûres de leur état.

Pour confirmer qu’il y a grossesse ou non, le médecin ou le gynécologue prescrit de nombreux examens parmi lesquels se trouve l’échographie de datation. Mais de quoi s’agit-il en réalité ? Voici un mini-guide qui vous dit le nécessaire à savoir sur cet examen.

Définition de l’échographie de datation

L’échographie est un examen d’imagerie médicale qui permet d’explorer les structures du corps humain avec les rayonnements sonores. Les médecins peuvent en effet prescrire divers types d’examens pour porter un diagnostic précis dans le cadre de la recherche d’un état de grossesse. Dans le lot se retrouve aussi l’échographie de datation, un examen spécifique dont le rôle est de définir avec précision la date de début d’une grossesse. Il peut aussi jouer de nombreux rôles, notamment :

  • Surveiller la croissance du bébé et vérifier si l’embryon est viable ;
  • Détecter le plus vite possible les complications telles qu’une grossesse extra-utérine, une anomalie chromosomique, etc. ;
  • Identifier les grossesses multiples, etc.
Lire aussi  Comment créer son album photo de mariage ?

La date de début de grossesse sera toujours demandée à la femme enceinte lors de la majorité des examens qu’elle fera jusqu’au jour de l’accouchement. Quoiqu’elle ne soit pas obligatoire, l’échographie de datation est donc bien conseillée. Elle permet d’ailleurs au médecin d’établir la déclaration de grossesse, un document qui peut s’avérer très important dans la réalisation de vos différentes procédures administratives.

Quand faut-il faire une échographie de datation ?

L’échographie de datation est généralement la toute première échographie que fait une femme en état de grossesse. Elle est effectuée à des moments variables dès lors que le médecin soupçonne la présence d’un sac embryonnaire à l’intérieur de l’utérus. Le plus souvent, cet examen est fait entre la 5e et la 9e semaine d’aménorrhée, donc entre la troisième et la 5e semaine de grossesse.

Comment se déroule cet examen ?

L’échographie de datation est la spécialité des manipulateurs radio, des sagefemmes avec un diplôme d’échographie et des gynéco-obstétriciens. Pour la réaliser, il faut suivre de nombreuses étapes.

Lire aussi  Quand faire la séance photo de couple pour un mariage ?

La préparation de la patiente

Pour suivre une échographie de datation, la femme doit adopter scrupuleusement de nombreuses précautions. Ceci est très important pour la fiabilité et la précision du résultat obtenu en fin de compte. Il lui est ainsi demandé de boire deux verres d’eau de 250 ml 90 minutes avant le rendez-vous au service d’imagerie médicale. Elle doit aussi se retenir pour garder la vessie pleine lorsque le besoin d’uriner commence à se faire ressentir. Cela est très important pour la réalisation de l’examen.

Déroulement de l’examen

L’échographie de datation est généralement effectuée par voie endovaginale. En réalité, durant les premières semaines de grossesse, l’embryon est absolument de petite taille. Le praticien doit ainsi rapprocher la sonde le plus possible de l’utérus pour avoir des résultats très précis.

Pour commencer, la patiente est installée en position gynécologique. Après avoir bien stérilisé la sonde, le médecin la recouvre d’une protection en latex et y passe ensuite un gel échographie. Il déplace ensuite la sonde délicatement pour observer au premier abord la structure de l’appareil génital de la femme. Il passe après cela à l’observation de l’embryon.

Lire aussi  Quels sont les différents types de photographie ?

À ce stade, il prend une mesure de la longueur cranio-caudale. C’est cette mesure qui permet de dater la grossesse à 3 ou 4 jours près. La clarté nucale (l’épaisseur de la nuque du fœtus) aussi est mesurée. Elle ne doit jamais être au-dessus de 3 mm. Dans le cas contraire, une amniocentèse est effectuée pour déterminer une possible anomalie chromosomique. Tout ceci prend environ 15 à 30 minutes en fonction des explorations effectuées par le praticien.

 

Post Comment