La jarretière de la mariée, origine, jeu et accessoires glamour

La jarretière de la mariée, origine, jeu et accessoires glamour

Petit morceau de tissu généralement en dentelle ayant une forme arrondie et embelli d’un élastique, la jarretière est un accessoire de lingerie ancestral. Pour les Hébreux, elle symbolise la virginité, le mystère et la pureté. Elle est la pièce principale du célèbre « jeu de la jarretière » joué au cours des mariages. Découvrez tout à propos de cet accessoire traditionnel en lisant ce contenu.

Quelle est la tradition de la jarretière ?

Accessoire existant depuis le moyen-âge, la jarretière avait pour rôle de maintenir le bas des femmes et ceux des hommes. En effet, à cette époque, il n’existait pas encore de bas auto-fixant ni de porte-jarretelles. À l’origine, la jarretière était alors un simple accessoire qui était porté par paire et qui servait à faire tenir les sous-vêtements.

Il s’agissait juste d’un simple ruban qui était noué en dessous des genoux. Mais au fil des années, cet accessoire a gagné du terrain. Il est désormais porté par la mariée, sur le haut de l’une de ses cuisses. La jarretière symbolise aujourd’hui la virginité, la fidélité et la pureté.

Par ailleurs, si cet accessoire est devenu aussi célèbre, c’est grâce au roi d’Angleterre Édouard III. Selon l’histoire, pendant que ce dernier dansait avec sa maîtresse, la comtesse de Salisbury, la jarretière de celle-ci tomba. Pour épargner l’humiliation à sa chère et tendre, le Roi la ramassa et l’enfila autour de sa propre jambe. Par la suite, il créa « l’Ordre de la jarretière » en 1348.

Lire aussi  L'importance des cartes de remerciement après un mariage : Pourquoi dire merci est essentiel

Cet ordre est devenu l’ordre de chevalerie d’Angleterre ayant le plus de prestige. Il a pour emblème une jarretière en velours sur laquelle est inscrit en lettres d’or : « Honni soit qui mal y pense ». Les chevaliers la portent à leur jambe gauche. Quant aux femmes, elles la mettent au bras.

En quoi consistait le jeu de la jarretière ?

À l’époque, selon la tradition, le jeu de la jarretière servait à compléter la dot de la mariée. Il se déroulait comme une vente aux enchères. La mariée se plaçait au centre de la salle, en hauteur. Il fallait qu’elle soit à la vue de tout le monde. Puis les invités du sexe masculin payaient pour qu’elle fasse monter centimètre par centimètre, sa robe. Ceci, jusqu’à ce que la jarretière soit dévoilée. Tandis que les convives du sexe féminin donnaient de l’argent pour qu’elle la redescende.

Si un homme gagnait, il venait enlever lui-même la jarretière à la mariée avec ses dents et la gardait précieusement comme un souvenir. Mais si c’était une femme, la précieuse restait en place, sous la robe de l’heureuse du jour, à l’abri de tous regards. Et la mariée pouvait ainsi rentrer avec sa jarretière.

Lire aussi  Quel choix pour la déco d'un mariage ?

Cependant, au fil des années, les invités devenaient de plus en plus réticents envers ce jeu. En effet, pour certains, il s’agissait d’un jeu sexiste, misogyne et révolu. Pour d’autres par contre, c’était un embarras de dépenser ainsi leur argent surtout que le jeu de la jarretière est avant tout juste une animation de mariage.

jarretière mariée

Le jeu de la jarretière réinventé

De nos jours, le jeu de la jarretière traité autrefois de ringard a refait son apparition sur la scène et gagne de plus en popularité. Les a priori ayant été dépoussiérés, plusieurs mariés ont compris que ce jeu traditionnel contribuait fortement à l’augmentation de leur cagnotte de mariage tout en leur permettant de passer d’excellents moments avec leurs convives. Il existe aussi le jeu du ruban que nous décrivons dans cet article.

Ainsi, ce jeu a connu une mise à jour et a donc été revisité. Vous pouvez alors l’organiser selon vos goûts et à votre guise. Vous n’aurez qu’à changer quelques règles et le tour est joué. Vous ferez de votre mariage un jour inoubliable pour chacun de vos proches. Nous vous donnons quelques astuces pour y parvenir.

  • Organisez un jeu tombola

Pour y participer, demandez à chacun de verser une somme symbolique (de 1 à 5 euros par exemple). Mais avant, prenez la peine de préparer soigneusement quelques petits cartons sur lesquels sont mentionnés « gagné » ou « perdu ». La personne qui arrivera à rafler la mise repartira avec la jarretière. Ainsi, vous n’auriez dévoilé aucune partie de votre corps.

  • Partagez des tickets à gratter
Lire aussi  Un faire-part de mariage doit être original et en accord avec vos attentes

Naturellement, vos invités gratteront les tickets. Et celui ou celle qui aura la chance de remporter le gros lot pourra repartir avec « son objet porte-bonheur ». Faites un tour sur Etsy, divers modèles de tickets vous y attendent. Vous avez également la possibilité de les confectionner vous-même. Pour y parvenir, rendez-vous sur Internet. Vous y verrez plein de tutos.

  • Et si vous inversiez les rôles ?

Chère dame, le moment est venu de rendre la pareille aux hommes. Faites porter la jarretière à votre époux. Il baissera et remontera son pantalon lors des enchères. De toute façon, les hommes ne portent la jarretière qu’à leurs mollets. Rassurez-vous donc, votre homme n’aura pas à faire descendre son pantalon devant l’assemblée.

  • Usez de la ruse

Si vous n’avez aucunement envie d’exposer vos cuisses devant tout le monde et que l’une de vos amies vous propose de jouer le jeu, n’hésitez surtout pas à accepter. Pour plus de sourires amusés, laissez-la se déguiser en vous. Ce sera trop rigolo !

  • Jetez la jarretière

Cette tradition est très pratiquée aux États-Unis. Telle le lancé de bouquet de fleurs, vous lancez votre jarretière à vos convives. La personne qui arrive à l’attraper est censée se marier au cours de l’an à venir.

Join the Conversation

Post Comment